Blogue
Thrace Graphistes Conseil

La publicité dans le sac… c’est pas mort, ça?!

29 Août 2018 / Marketing

Les consommateurs magasinent de plus en plus sur internet. On les voit rivés à leur écran à la maison, dans le métro, dans les salles d’attente, au gym… bref, n’importe où et à tout moment. Malgré cela, le Publisac est toujours livré à nos portes. Se rend-il directement dans le bac de recyclage? Est-il toujours pertinent d’investir dans une publicité imprimée et distribuée? Rien de mieux que quelques statistiques pour se faire une idée.

Selon les plus récentes données de Publisac (sondage CROP 2018), le fameux sac de circulaires est encore largement consulté par les consommateurs. Étant distribué de porte en porte depuis 40 ans, le Publisac est ancré dans les habitudes des consommateurs québécois. 70 % des répondants à l’étude ont mentionné préférer recevoir les publicités et circulaires insérées dans le Publisac plutôt que dans leur boite aux lettres ou par internet.

En 2018, 87 % des 5 millions de lecteurs rejoints sur une base hebdomadaire consultent le Publisac chaque semaine, parfois plus d’une fois. Les principales raisons de consulter sont :

  • Trouver des aubaines
  • Comparer les prix et les produits
  • Créer des listes d’achats
  • Trouver des inspirations
  • Choisir un commerçant

Donc, si vous cherchez des moyens de rejoindre votre clientèle, le Publisac est toujours bien vivant. Il demeure un média à considérer pour attirer de l’achalandage et générer des ventes. Un peu comme sur le web, avec Publisac, il est possible de faire un ciblage géographique assez précis. Et sachant que les consommateurs consultent le contenu du sac, il faut s’assurer que votre publicité ressorte du lot :

  • Surveillez ce que font vos concurrents… il faut toujours connaitre ses rivaux!
  • Identifiez ce qui vous différencie de ceux-ci… pour mettre en avant vos atouts!
  • Accordez de l’importance à la conception de votre publicité… parce qu’une image vaut 1 000 mots!

C’est là qu’une agence en graphisme, comme Thrace, peut vous être d’une grande aide. Rafraichir votre image, mettre en avant le message, innover en matière de conception et d’impression : voilà quelques exemples d’aspects pour lesquels un regard externe peut être bénéfique. De plus, en agence, on peut prendre en charge la gestion de la distribution. N’hésitez pas à demander conseil!

Partager sur :