Blogue
Pourquoi Écrire un Blogue et comment bien le faire

Pourquoi Écrire un Blogue et comment bien le faire

08 Septembre 2014 / Nouvelles

Pourquoi, mais pourquoi diable, devrions-nous tenir un blogue? La réponse est simple: pour plaire aux moteurs de recherche. NON! Si vous croyez que tel est le cas, vous êtes dans l’erreur. Grossière erreur. Si l’on décide de se jeter tête première dans la mise en place d’un blogue et d’y investir temps et argent, vaut mieux y aller pour la peine et motivé par les bonnes raisons. Sinon, vaut mieux oublier le projet. Sérieusement.

LA bonne raison pour tenir un blogue

Alors, si l’on n’écrit plus pour séduire les moteurs de recherche, on le fait pourquoi? Pour étendre sa connaissance telle la confiture sur un toast?!  Euh… pas tout à fait.  Bien entendu, et on serait d’odieux menteurs de prétendre le contraire, le but ultime des entreprises se traduit généralement en conversion (ROI).  Et pour que la magie opère, il faut mettre en place une solide stratégie sociale dont le blogue se trouve à en être (souvent)  l’épine dorsale. Donc voilà, si tant d’efforts sont déployés pour créer des blogues, c’est sans doute parce qu’on retrouve en eux la boîte de pandore du référencement naturel (SEO). Mais malgré tout cela, la seule raison valable à la tenue d’un blogue est la suivante: On rédige un blogue parce qu’on a quelque chose à dire. Point.

Écrire pour asseoir notre réputation

Mais tant qu’à dire des choses, disons-les comme il faut et de manière à ce qu’elles nous servent (par opposition à nuire à notre réputation ou être simplement inutiles côté SEO). Les entreprises écrivent pour partager leur savoir, pour établir leur crédibilité, pour informer tout court, pour tisser un lien de confiance avec les lecteurs (lire futurs clients) et aussi pour réveiller leur engagement. Et on ne jouera pas à l’autruche, on se fait aussi aller le clavier pour montrer à nos compétiteurs l’étendue de nos forces…

On écrit pour le lecteur, pas pour les moteurs, mais…

C’est bien de mettre notre savoir-faire en premier plan et d’avoir une tribune où s’exprimer et c’est aussi très bien de vouloir augmenter son SEO, cependant, on parle à des humains. Pas des robots. Il faut en tenir compte. La beauté de la chose, c’est qu’il existe des rédacteurs web (d’expérience et doués) qui manient très bien l’art de transmettre le message (ou de divertir), tout en sachant apprivoiser les moteurs de recherche de manière subtile.

51% du trafic web provient du SEO

Une dernière étude en vient à cette conclusion: 51% du trafic web provient du SEO. Alors oui, même si l’on écrit pour plaire aux lecteurs, on s’arrange également pour décoder les nouveaux algorithmes de google et on s’organise pour avancer dans le même sens, pas à contre courant. Et mettons une chose au clair en partant: personne, PERSONNE, ne connaît les paramètres exactes de ces algorithmes. Il ne s’agit que de déductions faites après que d’imminents spécialistes se soient penchés sur la question.

Google et ses algorithmes

En ce moment, les dompteurs de SEO et les rédacteurs web doivent composer avec Panda (l’algorithme de Google) et bientôt avec Pigeon (pour le référencement local). En ce qui concerne Panda, on sait peu de chose, si ce n’est que Google semble favoriser la qualité au détriment de la quantité. En un mot, si votre site (et ou blogue) se voit régulièrement garni de contenu frais, pertinent, unique, structuré et agrémenté de sources et de citations, vous devriez recevoir plus souvent la visite de leurs petits robots et donc de voir votre score de qualité augmenter, parallèlement à votre SEO. L’utilisation d’hyperliens, de sous-titres et de mots en caractère gras est également susceptible de donner un bon coup de pouce. Du moins, pour le moment, c’est ce qui semble fonctionner.

Personne ne peut garantir un bon positionnement sur Google. Ça relève du domaine de l’impossible. Par contre, ce qui est possible, c’est de travailler intelligemment et de se tenir informé, question de ne rien laisser passer et surtout de s’aider à avoir un référencement sain et en santé!

Détricotons des mythes tissés serrés

Dans le monde de la rédaction web, comme partout d’ailleurs, il existe de nombreux mythes qui font en sorte que nos réflexes ne sont pas toujours adéquats et finissent par alourdir notre travail. Prenons donc quelques minutes pour démolir quelques-uns de ces mythes. D’abord, il est faux de penser que de nombreux liens en footer feront augmenter le référencement. Ça ne change rien! Ensuite, oubliez ça, la balise Meta  Keywords n’a pas à être remplie sur chacune des pages et la balise Meta Description, elle, n’influence pas le positionnement d’une page. La densité de mots clés n’est pas importante et ce  n’est pas vrai que de réserver un nom de domaine pour 10 ans dope le référencement. Voilà.

Un blogue, c’est un peu une petite brèche ouverte sur l’âme de votre compagnie et qui permet au monde de voir au-delà de ce que vous faites, qui vous êtes. Cependant, même si les blogues sont extrêmement importants pour la notoriété et le référencement, il ne faudrait pas négliger l’importance des réseaux sociaux qui eux servent à autre chose. Mais ça, ce sera pour un autre billet.

Oh! Et dans la même veine que cet article et en complément de lecture, on vous invite à lire le billet de Véronique Forget intitulé Optimiser son site Internet.


Source : http://www.strategicofficesupport.com/blogging-for-business-why-blogging-is-important/

http://recherche-referencement.abondance.com/2014/06/panda-40-anatomie-de-la-derniere.html

Partager sur :