Blogue
Un Responsive Design inspiré des journaux d’hier; Retour aux sources

Un Responsive Design inspiré des journaux d’hier; Retour aux sources

06 Octobre 2014 / Nouvelles

Le responsive design, le design qui s’ajuste à un support X ou Y. À contrario, l’adaptive design (désolée pour les anglicismes), lui, est le design conçu expressément pour servir les besoins spécifiques à chaque support. Vous voyez la différence?! Ça, c’est ce que l’on fait aujourd’hui.

À quoi ressembleront les sites Internet de demain?

Demain, le responsive design sera un hybride entre l’adaptative design et la Une des journaux d’hier. On n’a rien inventé, c’est le New York Times qui a donné le ton à cette nouvelle tendance, en début d’année.

Comment s’inspirer de la Une des journaux ?

On m’a apprit qu’il ne fallait jamais oublier d’où l’on venait. Sage leçon qui s’applique à toutes les sphères de la vie. Ou à peu près. Bref, pour avancer, il faut parfois se retourner et tirer des enseignements de ce qui a été fait bien avant nous. Et dans le cas qui nous occupe, si l’on décortique l’architecture des journaux papier (un média a fait ses preuves) on s’aperçoit que la clé de leur succès réside dans cette habileté à mettre l’emphase sur un titre pour lui donner du poids. Jouer avec les titres, les fonts, les photos et les couleurs, voilà autant d’astuces pour accrocher l’œil et vendre des copies!

La version électronique du New York Time à titre d’exemple

Avec l’arrivée des médias sociaux, si on a gagné en instantanéité, on a très certainement perdu en flexibilité. En effet, les sites Internet sont peut-être responsives et adaptatives, mais ils n’en restent pas moins figés dans un cadre précis. Même si les nouvelles et les images peuvent se changer en un claquement de doigts, la manière dont elles sont disposées, elle, ne bouge pas. Avec le temps, on a installé les visiteurs dans le confort de l’immobilité. Cependant, on a oublié ceci : l’inertie finit par rendre aveugle. On ne voit plus ce qui est nouveau parce qu’on ne lit plus, on devine l’information. Et les éditeurs du New York Time, version électronique, sont des précurseurs dans cette nouvelle approche du web.

En résumé

À l’instar du New York Time, la tendance dans le monde du web est aux sites pouvant non seulement s’adapter à un format dédié, mais qui s’ajustent selon le contenu à publier. En gros, il faudra pouvoir jouer avec les boites, les titres et changer l’architecture d’une page, au profit de l’information à mettre en valeur. Tout ça, à la demande, rapidement et facilement.

Un monde en perpétuels mouvements qu’ils disaient! Et ça s’applique également au web et à ses pratiques.

 

Partager sur :