Blogue
Vaincre les réunionites!

Vaincre les réunionites!

30 Novembre 2015 / Nouvelles

Ah ! Les réunionites aigues. Plusieurs compagnies en sont atteintes. Peut-être en êtes-vous trop souvent la victime impuissante ou encore, en êtes-vous la source !? Quoi qu’il en soit, les réunions et les brainstorming qui s’éternisent, non productifs et qui ne mènent nulle part, font légion.

Alors, pour les rencontres de remue méninge plus efficaces et pour permettre aux participants d’en retenir l’essentiel et de donner leur maximum, voici quelques humbles (mais précieux) trucs que vous devriez commencer à mettre en pratique, dès maintenant !

  1. Tout le monde ferme son fichu téléphone. Rien n’est plus irritant que la sonnerie d’un téléphone ou qu’un collègue qui croit qu’en murmurant personne ne l’entend pendant. Alors, svp, on éteint son téléphone et on le laisse dans sa petite poche.
  1. Débutez à l’heure. La rencontre est à 9h, commencez à 9h et tant pis pour les retardataires, ils en subiront les conséquences plus tard. Et pour éviter que ça s’éternise, déterminez aussi l’heure de la fin. Respectez votre programme, ainsi, vous inciterez les intervenants à moins s’épivarder.
  1. On ne rit pas. Toutes les idées sont bonnes et peuvent mener ailleurs. Comme on dit ; on jase là. Les commentaires désobligeants et les rires déplacés freinent le processus créatif.
  1. Prenez des notes et, s’il y a un tableau, prenez-le en photo à la fin de la rencontre. Vous serez ainsi certain de ne rien oublier et … de garder des traces de ce qui a été dit, suggéré ou ordonné.
  1. Si vous êtes à la tête de cette réunion, soyez clair dans votre manière de vous exprimer. Ne passez pas du coq à l’âne, ne mâchez pas vos mots (et en parlant de mâcher, pas de gomme) et énoncez clairement vos objectifs, vos buts ou vous attentes. Les sous entendus, ça ne donne jamais rien de bon.
  1. Si vous devez intervenir, attendez le bon moment et allez droit au but. Évitez les exemples d’expériences personnelles qui ne mènent à rien, sinon qu’à mettre la lumière sur vous.
  1. Vous êtes en désaccord ? Vous pouvez l’exprimer, mais restez calme. Peut-être que ce n’est ni l’endroit, ni le moment pour en débattre ? À vous de juger. Quoiqu’il en soit, ne lavez pas notre linge sale devant tout le monde. Excluez également toutes attaques personnelles et dirigées.

Voilà, c’est plutôt simple, mais très efficace. Essayez, vous verrez !

Partager sur :